dimanche 10 mai 2015

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois !



Parce que j'en ai 
marre de ces charlatans qui vous vendent du mensonge... Si ceux qui prêchent par ignorance me navrent, ceux qui la cultivent sciemment, chez eux et (pire) chez les autres, tout en freinant des quatre fers, avec arrogance s'il vous plaît, lorsqu'on leur met le nez dedans, me défrisent ! (pourtant je n'ai pas les cheveux frisés, c'est pour dire) Bref, dans le précédent article, je vous parlais du culte de la superficialité... et bien nous voici en plein dedans ! 

Dans de nombreux disciplines, on a tendance à confondre l'accessoirisation et l'efficience de la maîtrise. Dites-moi, est-ce que le fait de posséder un chaudron, un grimoire et quelques racines de mandragore fait de vous un sorcier ? Est-ce que le fait de porter une blouse blanche et d'utiliser un scalpel fait de vous un chirurgien? Est-ce que le fait d'être vêtu d'un smoking et de brandir une baguette fait de vous un chef d'orchestre ? Comme dit le proverbe, l'habit ne fait pas le moine...

Ainsi, ce n'est pas l'instrument qui fait l'artiste, ni l'outil qui fait le maître (c'est-à-dire celui qui maîtrise une discipline, ni plus ni moins).

On me pose souvent ces questions :

Peut-on élaborer un élixir spagyrique sans être spagyriste ?

Mmmmh... A votre avis, peut-on préparer un plat sans être cuisinier ? Et bien, avec quelques ingrédients et ustensiles, bien entendu. Est-ce que notre plat rivalisera avec la création d'un grand cuistot, qui a laborieusement appris l'art de la cuisine, s'esquintant à s'améliorer, encore et encore, afin de parvenir à l'excellence ? Pas sûr...

Pour le dire autrement, n'importe qui peut procéder aux différentes étapes spagyriques (voir ici, ici et ), que ce soit avec un alambic ou une paire de casseroles, mais si l'on n'a pas préalablement développé les capacités requises pour mener à bien ce travail (ce qui demande patience et effort, persévérance et labeur, entre autres), on n'obtiendra guère mieux qu'une teinture alcoolique.

Et réaliser un élixir spagyrique fait il de nous un spagyriste ?

Si l'élaboration de l'élixir est un prétexte au travail profond de développement personnel que sous-entend cette discipline, et que cette réalisation est le début d'un cheminement sur cette voie particulière, alors la réponse est oui. Ce qui n'empêche ceci-dit pas d'expérimenter la réalisation d'un élixir spagyrique sans une telle dédication, pourvu que l'on soit, durant l'opération, guidé par un(e) spagyriste authentique.

Est-il possible de créer des élixirs spagyriques sans alambic ou assimilé ?

Oui ! Un alambic permet d'isoler avec plus de précision les différents principes actifs de la plante travaillée, mais l'on peut tout à fait se contenter d'utiliser un bocal, une casserole, un réchaud et un peu d'eau.

Les différentes étapes spagyriques varieront légèrement, car s'adapteront aux instruments utilisés, ceci-dit uniquement sur le plan matériel. En effet, sur le plan psychique, le travail restera le même. C'est en comprenant cela que l'on prend le chemin spagyrique...

Bref, comme dit plus haut, ce n'est pas l'habit qui fait le moine, et certainement pas l'alambic qui fait le spagyriste ! En d'autres termes, c'est VOUS qui faite de votre outil un instrument de pouvoir, et non pas le contraire.

Last but not least, un dernier point d'attention qui vaut pour toutes les disciplines : ne confondez pas le technicien et l'artiste. Le technicien est celui qui connaît les techniques et sait les mettre matériellement en œuvre dans un cadre donné. L'artiste connaît non seulement les techniques et est évidemment lui aussi à même de les mettre en œuvre, mais, de plus, il comprend en profondeur leur raison d'être, leur mécanisme le plus subtil, qu'il a pleinement intégré, et qu'il a fait sien, ce qui lui permet de passer au niveau de la création et de la maîtrise.

Le mot de la fin : ne nourrissons pas nos fantasmes, cela n'est nullement salutaire. Et ne nous en servons pas pour abreuver ceux qui ont soif de découverte, de soutien et de connaissance, car cela est criminel. A bon entendeur...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire