mercredi 6 août 2014

Quand la tolérance fait défaut...




Il y a quelques temps, je me suis complètement dévoilée à vous concernant mes activités professionnelles, et ce afin de mettre fin aux propos diffamatoires de personnes malintentionnées. Vous savez, celles du genre à signer par « un ami qui vous veut du bien »...

J'ai été très agréablement surprise par le bon accueil qu'il m'a été fait, il est manifeste que mon entourage, personnel comme virtuel, est d'un niveau d'ouverture d'esprit, d'intelligence et de lucidité bien supérieur la moyenne. Cela m'a touchée, et me touche encore !

Mais fait étrange, depuis deux semaines environ, je reçois régulièrement des messages privés, notamment sur Facebook, très agressifs et insultants, de la part de personnes que je ne connais pas, c'est-à-dire qui ne sont ni dans ma liste d'amis ni dans ma liste d'abonnés. Ce qui irrite ce public bien particulier ? Et bien la mise en avant de l'importance de la Nature, que s'épanouir dans la vie rime avec travail sur soi, et que je n’accoure pas lorsque l'on exige de moi un enseignement gratuit.

Pour rappel, ce que j'enseigne, je l'ai gagné à force de temps, de sueur et de larmes. Cela fait plus de vingt ans que je trime comme un galérien pour arriver au niveau qui est le mien, et que je sue encore plus pour avancer toujours davantage. Pour pouvoir enfin offrir à mon prochain un enseignement digne de ce nom, pour parvenir à mettre à disposition mes compétences pour ceux désireux de nourrir leur développement personnel, pour me dédier finalement à ce qui fait de moi ce que je suis, les sacrifices ont été innombrables, et le sont encore. Alors non, mon temps et mon énergie ne sont pas gratuits... en outre, comme vous, je ne peux pas vivre d'air pur et d'eau fraîche...

Alors, est-ce dû au climat changeant, passant d'une chaleur éprouvante à un ciel couvert et pluvieux en moins de 24 heures ? Je ne sais... Mais ceci m'attriste grandement...

Bref, je me vois contrainte de limiter l'accès à mon profil Facebook, jusqu'à présent quasi entièrement public. Dorénavant, seuls seront accessibles à tous le partage des articles du blog, et par-ci par-là, quelques petits extras. Tout le reste, donc les partages d'humeur et d'humour, de vidéos, d'articles autres que les miens, etc., ne seront visibles que par ceux faisant partie de ma liste « amis ». De même, il ne sera plus possible de commenter mes statuts, même publics, si vous n'êtes pas dans celle-ci (n'hésitez pas à m'envoyer une invitation).

Je suis navrée pour tous ceux qui me suivent en 
« électron libre », abonnés ou non... comme toujours, ce sont les gens « bien sous tout rapport » qui payent pour les autres :(

Pour conclure, un petit message, sans animosité aucune, à tous ceux qui ont décidé que, définitivement, ils ne m'apprécient vraiment pas :

Je ne fais pas de prosélytisme, et ne m'offusque pas que l'on ne soit pas tous du même avis. C'est d'ailleurs bien mieux ainsi, le monde serait désagréablement plat si tout le monde était d'accord avec tout le monde !

Si vous dépréciez à ce point ce que je fais, et que la tolérance vous fait défaut, cessez tout simplement de lire mon blog et de me suivre. Ce n'est pas plus compliqué que ça...

Tout comme je respecte votre choix, est-il si difficile de respecter le mien ? Pourquoi être si haineux face à une personne ne partageant pas votre point de vue ? Détenez-vous donc la vérité absolue pour être aussi condescendant ? Au final, à votre avis, ici, qui est le prosélyte ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire