lundi 5 mai 2014

Suvivalisme vs Survie/Bushcraft?



Vous n'en avez pas marre des clichés ? Parce que moi... (création perso)

Vic Survivaliste, auteur du blog québécois "Préparation et Survivalisme", nous propose un article très intéressant sur les nuances entre trois termes souvent mélangés : le survivalisme, la survie et le bushcraft. Je vous remets ici les définitions que l'on trouve sur Wikiberal et Wikipédia et que nous rappelle Vic :

Survivalisme : démarche qui consiste à développer et maintenir notre autonomie fondamentale dans toutes les situations et dans toutes les circonstances, que ça aille bien ou mal, que ce soit sur le plan personnel ou mondial.

Survie : C'est une discipline qui regroupe un ensemble de techniques permettant à un individu de rencontrer ses besoins fondamentaux en milieu hostile ou non familier, de manière préparée ou non.

Bushcraft : C'est une discipline qui "ambitionne le réapprentissage d'une vie prospère avec la nature, ainsi que l'acquisition de compétences plus ou moins anciennes pour y parvenir.


Il nous propose également un petit tableau récapitulatif des oppositions entre survivalisme et survie/bushcraft (faites preuve de bon sens et d'indépendance d'esprit : personne ne vous demande de tout avaler les yeux fermés ! Les supports de réflexion et de développement de celle-ci est toujours d'à propos, surtout s'ils sont pertinents) :

SurvivalismeSurvie – Bushcraft
SédentaireNomade
PermanentTemporaire
Mode de vieLoisir
Permet l'accumulationNe permet pas l'accumulation
Projection dans l'avenirPas de projection dans l'avenir
Vise l'expansion et la croissanceVise la stabilité

Je vous invite à en découvrir davantage en allant lire l'article de Vic ici.  J'avoue que c'est cette dernière publication qui me fait découvrir le blog (merci aux partages de mes contacts facebook!), et que sa pertinence me donne envie d'aller lire les précédents et attendre les suivants...


Pour ma part, je ne suis pas fan non plus des étiquettes, et je répugne à utiliser des termes par trop galvaudés, compris de travers et emplis de préjugés...

Plutôt que survivaliste, je préférerais dire que je suis une femme responsable et consciente, pour qui de fait le développement de son autonomie et la quête perpétuelle de la Connaissance vont de soi. Parce que pour beaucoup de gens, survivaliste = alarmiste, parano, bunker et sur-armement, théorie du complot, etc. Et non, je ne suis ni ne prône rien de tout ça, ceux qui me connaissent le savent bien...

Plutôt que tantriste, je préférerais dire que je suis une Sorcière pratiquante et authentique, pour qui l'éveil de sa puissance personnelle et le développement de sa maîtrise au sens large du terme sont un philosophie de vie et d'être. Parce que pour beaucoup de gens, tantriste = pratiquant de la religion hindouiste ou lamaïste (bouddhisme tibétain).  Et non, je ne fonde pas ma pratique ni mon enseignement sur une quelconque tradition dogmatique (les "Tantras" sont un ensemble de textes, doctrines et méthodes initiatiques propres aux religions précitées), ma voie est de nature universelle...

Le jour où les mots seront utilisés correctement, non pas pour (nous) enfermer dans de petites cases mais pour contribuer à une communication éclairée, on fera un sacré pas en avant ! 

Survivalisme résume en un mot ceci : démarche qui consiste à développer et maintenir son autonomie fondamentale dans toutes situations et en toutes circonstances.

Tantrisme résume en un mot ceci : voie d'éveil de sa conscience et de sa puissance personnelle dans l'objectif d'étendre sa connaissance de soi et de son environnement, de développer sa maîtrise du destin au sens large du terme (et donc de fait de sa vie), par delà tabous et dualité.

Ce n'est quand même pas si compliqué !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire