mardi 26 juin 2012

Ce qui fait le quotidien d’une Sorcière


Ce que l'on voit en se promenant par chez moi...

Je ne compte plus le nombre de fois où la question m’a été posée. Que cela soit de la part des occultistes pratiquant assidûment comme des personnes cherchant à améliorer leur vie spirituelle, ou simplement celles en quête d’un meilleure hygiène de vie.

Je profite donc de la nature du blog pour dévoiler un peu plus ma « routine sorcière quotidienne », davantage ma pratique perso que la théorie que je développerai plus avant sur mon site pro en cours de réalisation. Voici tout de même déjà quelques principes à retenir :

  • Estimer avec justesse ses priorités (elles seront aussi différentes que leur agencement selon qu’on a des enfants, de longs trajets en voiture à faire, un boulot d’employé ou de PDG, … mais également selon les objectifs que l’on veut et se donne les moyens d’atteindre).
  • Ne pas tomber dans le piège de l’imitation qui est le plus sûr moyen de se planter. L’emploi du temps de l’un n’est pas forcément adapté à celui d’un autre (même si on peut s’en inspirer).
  • Un emploi de temps évolue en même temps que nous et est donc de fait changeant, s’adaptant aux diverses phases de la vie.
  • Ne pas oublier de s’accorder des plages de repos !  Se détendre raisonnablement est une nécessité et non pas un caprice, pour autant que l’on soit cohérent avec ses objectifs et une bonne hygiène de vie.

Avant tout, il est nécessaire de savoir que je suis une Sorcière pratiquante pour qui tout est Sorcellerie. Celle-ci est Art de la Nature et donc synonyme de Vie. En d’autres termes, toute mon existence est et a toujours été orientée, avec des hauts et des bas, vers cette philosophie de vie, qui est MA réalité (loin de moi tout prosélytisme), non pas par obligation mais par choix, pleinement et consciemment assumé.

Ma vie sociale (le fameux métro-boulot-dodo dont nous raffolons tous et qui ponctue nos semaines…) n’a évidement pas rendu les choses évidentes, et j’ai très souvent du modifier mon planning personnel afin de l’y adapter, bon gré mal gré.  Avec les années, j’ai pris diverses décisions (dans tous les domaines, pas que du point de vue professionnel), certes pas toujours faciles, afin de tendre systématiquement vers ce que je ressens être adapté à ce que je suis. Les réussites mais surtout les prises de tête et autres gamelles m’y ont grandement aidées !

Ainsi, j’ai quitté la ville (je n’ai jamais aimé la vie citadine à laquelle j’ai du me contraindre pendant longtemps pour raison professionnelle) pour la montagne, avec les avantages (beaucoup) et les inconvénients (très peu à mes yeux) que cela comporte. Le fait d’avoir fait le choix de ne pas avoir d’enfants me rends complètement indépendante, c’est une évidence (avoir une vie de famille n’est pas mieux ou moins bien que de ne pas en avoir, tant que le choix est, à nouveau, consciemment assumé, ce qui est mon cas). J’ai dégotté un job « alimentaire » qui, comme son nom l’indique, sert à payer mon loyer et mes factures tout en me dispensant de responsabilités en dehors des heures de bureau (hors de question de ramener du taf à la maison !).  Je ne gagne pas des mille et des cent (j’en suis même très loin) et je bosse 35 heures semaine, mais je suis entourée de nature, je vis auprès de ceux que j’aime, et je suis dans un environnement propice à mon développement tant personnel que professionnel, tout deux tissés de Sorcellerie et de Spagyrie. Voilà ce qui compte à mes yeux…

Ma « situation » de vie actuelle, créée à coup de sacrifices (surtout d'un confort pas forcément vital et d'élans égotiques, soyons honnêtes), de courage et d’audace, m’a permis d’établir un planning à la hauteur de mes prétentions, correspondant à mes possibilités (temporelles car devant prendre en compte, entre autre, le job « alimentaire ») et mes besoins profonds (l’union à la Nature et donc ma nature, par le biais de ma pratique sorcière et spagyrique). Donc, encore une fois, ceci me correspond à MOI, pas forcément à autrui… même si certains pourront y trouver un écho à leur propre recherche.

Mon planning est changeant, il s'adapte à mes besoins et contingences du moment. Voici pour exemple celui que je suis pour quelques semaines encore (le temps de reprendre des activités professionnelles supplémentaires), sachant que la pratique occulte y tiendra toujours une place prépondérante :
  • Lever tôt, 5h du matin en ce moment
  • Entretien physique (stretching, muscu/cardio/gainage, entraînement martial)
  • Pratiques occultes
  • Toilette et petit-déjeuner
  • Départ pour le boulot vers 7h30
  • Retour à la maison pour se préparer de quoi déjeuner sainement (habiter près du taf est une chance certaine dont j’apprécie tout l’avantage)
  • Re-boulot
  • Le soir, dîner, un peu de pc (jusque 21h max en général), pratiques occultes et recherches perso, puis extinction des feux vers 22h30 (cet horaire se modifie évidemment lorsque je participe à des activités en soirée).
Pour en savoir plus, c'est par ici...

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Pourquoi "sorcière" ? je n'ai pas encore lu tous vos articles mais c'est la première question qui me vient.
    Enfin quelqu'un qui parle de choses qui me parlent avec des mots que je comprends !!!
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aslemin Button,

      L'adjectif de "sorcière" met en avant l'orientation de ma routine quotidienne, mais également ce qui la motive. En effet, celle-ci accorde une très grande place à ma pratique occulte, pour ne part dire que tout ce que je fais y est relié. Vous aurez une meilleure idée de ma démarche en lisant "une passion à partager" et "histoire de mots", entre autres pages.

      Dans tous les cas, je vous remercie pour votre remarque, je suis heureuse de constater que mes écrits revêtent un sens concret, soient clairs et sans équivoques pour ceux et celles qui me lisent, cela me motive à continuer sur ce chemin!

      Au plaisir de vous lire,

      Svava

      Supprimer