lundi 20 juillet 2015

Je t'aime !





Si le massage tantra était une exclamation, ce serait ces trois petits mots...

Pour revenir sur mon parcours, je ne suis pas venue au massage tantra en me réveillant un beau matin en me disant « oh ben tiens, et si je me lançais dans ce créneau bien juteux? ».

Je suis sur la voie tantrique depuis une vingtaine d'années, même si elle a toujours fait partie de moi et ce depuis ma plus tendre enfance, même si c'est bien plus tard que je compris que ma philosophie de vie et d'être portait en orient le nom de « Tantra ».

Qu'est ce que le tantrisme? Une voie d'évolution s'appuyant sur l'émergence de notre puissance personnelle par l'éveil de la conscience et la fusion des polarités. Rien à voir avec une quelconque religion ou tradition, elle est universelle. En sanskrit, on l'appellera Tantra, en français, Sorcellerie, en ancien norrois, Seidr, en chinois, Tao...

Bref, la voie tantrique, la voie sorcière, la voie du Seidr ou du Tao, c'est bonnet blanc et blanc bonnet! Mais comme on cause de massage tantra ici, on va rester dans cette terminologie...

Le massage tantra s'est imposé à moi il y a seulement une petite dizaine d'années, alors qu'en effet, j'étais déjà depuis un bon bout de temps tantrika, c'est-à-dire pratiquante du tantrisme. Pourquoi? Tout simplement parce que je voulais donner, transmettre et aimer, également à ceux qui ne sont pas sur la voie tantrique*.

Oui, car la voie tantrique (ou sorcière, etc.) est une voie d'amour. On découvre la Nature (et donc sa nature), sa beauté, sa richesse, sa profondeur, son implacabilité à évoluer (et nous faire évoluer). La Nature qui nous enseigne les lois et cycles universels régissant toute existence, nous apprenant à les comprendre, les intégrer et les utiliser. La Nature qui est notre mère et notre miroir, nous aimant inconditionnellement et nous apprenant à nous aimer nous-même.

L'amour est la plus grande puissance existante, régissant et permettant toute vie. Il est aussi vital pour l'être incarné que l'eau et l'oxygène. Cette « énergie » là est harmonisante au plus au point, rien ne peut la surpasser. Elle nourrit l'évolution mieux que quoi que ce soit d'autre. Vous comprenez à présent pourquoi je tiens tant à la transmettre?

Mais lorsque mes mains et tout mon corps vous dit « je t'aime », ne le traduisez pas par « je suis amoureuse de toi », « tu m'attires physiquement » ou encore « j'ai envie de coucher avec toi », car vous ferez fausse route : l'amour avec un grand A ne se réduit pas à des sentiments, des émotions et des pulsions en folie!

En vérité, lorsque je vous masse, mes caresses vous disent que vous êtes issus de la Nature, comme chacun d'entre nous et tout ce qui nous entoure, que se reflètent en vous la profondeur des richesses terrestres et la beauté des corps célestes, que votre enveloppe charnelle est une oeuvre d'art plus complexe et fascinante que la toile scintillante formée par un amas de galaxies, alcôve d'une âme magnifique et adorable...

Alors, comment ne pas vous aimer et vouloir vous aimer? Comment ne pas vouloir vous ouvrir les yeux et le coeur, et vous montrer à quel point vous êtes, vous aussi, beaux à couper le souffle et dignes d'amour? Et que vous méritez bien plus que vous ne l'imaginez de vous aimer vous-même?

Laissez-vous toucher, laissez-vous (vous) aimer! Je vous montrerai la voie...


* Il n'y a pas de parcours idéal, pas de voie d'évolution unique. Chacun sa route, selon ses choix, son tempérament, ses besoins, ses moyens. Nos chemins sont comme les branches d'un arbre, ils sont multiples et vont dans tous les sens. Mais au final tous tendent vers la lumière du soleil... et peuvent communiquer entre-eux, se compléter...