Avertissement : Les textes et photos publiés sur ce site (hormis les articles dont je cite la source et les images empruntées à la toile) sont légalement déposés et donc sous Copyright. Si vous souhaitez utiliser l'un de mes écrits, veuillez m'adresser préalablement une demande d'accord par email.

dimanche 20 juillet 2014

Voulez-vous être un citoyen responsable ?




Si oui, je vous propose un petit encadrement très d'à propos. Suivez le guide...

La dernière semaine de juin, j'ai eu le plaisir de participer au stage « Citoyen Responsable » organisé par T-Tactical, qui se déroulait à Fontainebleau.

De quoi s'agit-il ? Pour reprendre l'introduction présente sur le site de l'organisation, « cette formation vise à promouvoir la notion de Citoyen Responsable. Cette notion concerne tout membre de la société désireux de prendre sa vie en main et d’œuvrer à construire pour lui, sa famille et ses congénères une vie plus sûre et plus agréable. »

Cette formation ne peut pas donc pas être comparée aux stages de type « bushcraft », tels que ceux proposés par SurvieS.be, qui concernent l'autodépendance dans la nature et initient aux techniques primitives et minimalistes. Pour en avoir d'ailleurs personnellement suivis plusieurs, je peux vous assurer qu'ils sont excellents et très recommandables ! (Vincent, je sais, j'ai omis d'en faire un retex à l'époque, shame on me... donc, si l'occasion m'est donnée de rempiler, je remédierai à ça avec grand plaisir ;) )

Mais revenons à nos moutons...

J'avoue que, étant donné le nombre de personnes, groupes et organisations orientés survival/défense/secourisme fleurissant ces derniers temps un peu partout, et le peu de temps libre dont je dispose en ce moment, je ne me suis pas spécialement intéressée aux vidéos de Laurent, formateur chez T-Tactical, que j'ai pourtant vues passer à plusieurs reprises via mes contacts Facebook...

Ainsi, je suis partie là-bas sans aucun à priori, sans attentes particulières, l'esprit curieux et ouvert. Profitant d'un déplacement professionnel qui devait se faire à Paris, je me suis dit « ok, je suis mon feeling ». Et comme d'habitude, mon intuition ne m'a pas trompée !

Fontainebleau, déjà, je ne connaissais pas. Après mon passage dans la capitale française, submergée par la grisaille, le bruit et la puanteur, me retrouver dans ce coin vert m'a été un bouffée d'air frais, au propre comme au figuré. La cadre choisi pour le stage était vraiment parfait : une petite clairière entourée d'un bois, loin de la circulation et de la frénésie citadine ! Il n'y avait que le soleil pour nous bouder lors de ces deux jours...

Trois domaines ont été « décortiqués » durant ce stage : la défense (et protection) personnelle, le lien social et les premiers soins. Et, j'ai envie de dire que chacun de ces modules a été mené de main de maître, par un formateur aussi compétent que pédagogue !

Juste au cas où, pour les mauvaises langues, non, je ne touche aucune royalties pour cet article, l'avis que je donne repose sur ma seule appréciation, et je l'écris de mon propre chef, personne ne m'a rien demandé... 


Détaillons à présent un peu plus tout ça :

Le premier module abordé fut celui de la défense personnelle.

L'approche n'était pas du tout de nous apprendre des mouvements d'arts-martiaux, des prises ou des clés : faire assimiler ça à des néophytes ou même des pratiquants ayant déjà, malgré eux, reçus un formatage en raison d'années d'entraînement de telle ou telle discipline, aurait été complètement absurde. Non, Laurent a tablé sur quelque chose de bien plus réaliste et pertinent : en outre bien entendu de quelques mouvements aussi simples qu'essentiels, le travail fut axé sur l'utilisation de notre potentiel personnel, ou devrais-je dire, le dépoussiérage et la stimulation de celui-ci.

Bref, tout comme moi, bien qu'à sa manière, il enseigne pourquoi et comment se servir avec perspicacité de la puissance de notre pulsionnel, de notre émotionnel et de notre mental. Premier bon point en ce qui me concerne !

Le deuxième module fut celui du lien social.

Après un excellent repas, Laurent nous fit un petit exposé avec projection. Là, je me suis dit « aïe »... parce que je me connais : assise confortablement dans une pièce à la température agréable juste après un repas, je vais piquer du nez, même si le sujet est intéressant... Et bien non, pas un instant ! C'est dire si l'orateur a su captiver toute mon attention.

Laurent nous parla, à la fois avec intelligence, sérieux et humour, de l'évolution du cerveau humain (conception triunique, pour ceux qui connaissent), des corrélations à faire entre les domaines de la survie pure et simple et de la vie en société, des trois axes primordiaux permettant un lien social qualitatif et solide, de la pyramide des besoins, du fonctionnement de la confiance (en soi et celle que l'on inspire à autrui) et... si vous voulez en savoir plus, assistez à ce stage, vous ne le regretterez pas !

A dire vrai, j'ai été bluffée, mon seul regret ayant été... de ne pas avoir pris mon carnet de notes ! Encore une fois, j'ai retrouvé dans ce module énormément de matière commune à l'enseignement sorcier. Donc, deuxième bon point.

Le troisième module concerna bien entendu l'aspect secourisme.

Rien à redire, explications et démonstrations, avec bien entendu mise en application (et du faux sang, je vous rassure !), très complètes et bien développées. Certes, on ne ressort pas avec un certificat de secouriste (ce qui n'est ici de toute façon pas le but), mais on aura bénéficié d'un initiation aux premiers soins qui n'a rien a envier à la formation officielle (que j'ai suivi il y a deux ans).

Ben voilà, on l'aura compris, un sans faute pour le stage « Citoyen Responsable » !

Alors, prêt à aller plus loin ?